Villelaure - Village du Luberon - Visite, monument, guide

Place du Général De Gaulle

84530 Villelaure
Site et monument historiques

Villelaure, village pittoresque typique du Luberon Côté Sud. Architecture authentique, patrimoine culturel, sites et monuments historiques au cœur de la Provence.

Animaux ACCEPTES Patrimoine historique Ville / Village

"Villelaure garde un oeil sur la Durance..."

Sur place, munissez-vous d'un plan de village et assurez-vous de ne rien manquer !

S'arrêter dans ce village, c'est découvrir en parcourant un dédale de ruelles, une multitude de maisons anciennes, des fontaines, l'église et sa place, un château de XVIIIe siècle avec son parc de 3 hectares qui sont les fleurons de ce patrimoine.

Vous serez séduit par son sentier botanique, ses parcours de randonnées pédestres et VTT, ainsi que ses points de vue sur la vallée de la Durance et le beau Massif du Luberon.

Plus de photos de Villelaure

INCONTOURNABLES :

- L'église et la chapelle Saint-Marc,

- la porte de la Fabrique,

- le parc du Château Verdet-Kebler et son cèdre bicentenaire.

LES MOSAÏQUES :

A Villelaure, au lieu dit « La Tuilière » (sur un terrain privé) une villa cachée de tous, a attiré en 1899 l’attention des spécialistes, date à laquelle ont été découvertes les quatre grandes pièces mosaïquées qui ont permis par le motif des médaillons de dater ce site au IIème ou IIIème siècle après J.C.

Recouvertes en 1913 à l’aube de la 1ère Guerre mondiale, il a fallu attendre près d’un siècle pour se faire une idée de ce qu’avait pu être cet ensemble de l’époque de l’empereur HADRIEN. Non seulement les sondages effectuées en 2006 sous la responsabilité de l’INRAP de Nîmes, ont confirmé l’importance de cet ensemble, mais parmi les surprises, un bassin de plus de 26 mètres de long et une nouvelle mosaïque ont été mis à jour lors de ce sondage.

Rendu une nouvelle fois au silence, cet ensemble n’a pas à ce jour connu d’autres tentatives de reconnaissances.

Les deux plus belles mosaïques ont traversé l’Atlantique et se trouvent dans deux musées prestigieux américains à Los Angeles (La Villa Getty et le Los Angeles County Museum of Art, le LACMA).

Source : www.villalaurus-enluberon.com

VISITE GUIDÉE :

1. Le Pont

En arrivant de Pertuis, avant l’alignement des platanes sur votre gauche, ce petit pont de pierre date de la construction du canal. Cette petite curiosité souvent ignorée possède, malgré tout, le charme des constructions d’époque napoléonienne.

Deux canaux traversent le village : le canal de Forbin-Janson qui servait pour irriguer ses terres. L’autre (1850/1870) porte le nom de «canal de Cadenet» car il servait à amener l’eau à Cadenet.

2. La Fontaine St Marc

A l’angle de la montée du château et de la rue de la fontaine, ensemble de deux fontaines imbriquées. La plus ancienne conserve son buffet d’eau ornementé de pilastres et d’une corniche moulurée (1819).

3. L’Église St Marc

Cette église construite entre 1118 et 1123 reflète l’histoire de Villelaure. Comme le village, elle a été saccagée, détruite, reconstruite, abandonnée puis rénovée et embellie. L’extérieur est d’une grande sobriété. Avec l’accroissement de la population au XVIIIème siècle, une nouvelle nef est construite, prolongée par un chœur, l’ancienne nef, devenue collatérale. Après l’écroulement du clocher-mur, un clocher-tour a été édifié au XIXème siècle.

A l’intérieur, les vitraux proviennent de l’atelier André d’Aix en Provence. Le vitrail du chœur représente Saint-Marc.

Sept tableaux magnifiques ornent les murs :

- La Charité de Sainte Elisabeth du XVIIème siècle,

- Le Christ en croix et Saint Roch du XVIIème siècle,

- L’agonie du Christ du XIXème siècle

- Saint Jérôme en prière du XVIIIème siècle,

- La tradition des clefs de Saint Pierre en présence de Saint Marc,

- Sainte Madeleine et Saint Jérôme,

- La descente de la croix.

4. La villa « La Candido »

Construite dans les années 30, d’architecture «éclectique» (ouvert à plusieurs tendances), cette bâtisse associe terrasse couverte, mosaïques et arcades décorées en céramique. Visible de la rue Callier et de la rue des Grands Crottes, la villa est une vraie curiosité architecturale. Propriété privée.

5. Le Château Verdet - Kebler

Ce château est en fait la Maison de maître de la famille Forbin de Janson dès 1745. En 1849, après la faillite de l’usine sucrière de la Fabrique, la famille se voit obligé de vendre son bien à M Trone, un riche commerçant aixois, qui l’achète mais la revend en 1860 à Mme Verdet Kleber.

Les héritiers céderont le château en 1950 aux soeurs de St Vincent de Paul, qui en font une maison de repos et de vacances pour les enfants nécessiteux de la ville d’Avignon. Mis en vente en 1970, le château Verdet Kleber est acheté en 1977 par la commune, qui depuis est à la recherche d’un développement harmonieux.

6. La Fontaine « Tour Eiffel »

Fontaine ornée d’une tour Eiffel en pierre. Petit clin d’œil à la véritable Tour Eiffel à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1889 de Paris. Son thème est la Révolution Française, dans le cadre du centenaire de cet évènement. C’est pour cette exposition que la Tour Eiffel est construite.

7. La Fabrique

“La Fabrique” est une ancienne sucrière industrielle construite entre 1832 et 1835 par le marquis Joseph II de Palamède de Forbin. Les bâtiments forment un carré de 150 m de côté avec des bâtiments de trois étages. On trouvait des entrepôts, des logements pour une centaine d’ouvriers, une maison de maître et une unité de production de sucre de betterave, céréales, garance et chardons. Les machineries actionnées par une dérivation du canal de Villelaure, d’une force motrice de 100 chevaux, sont considérées à l’époque comme exemplaires.

Après une dizaine d’années de production, la sucrière périclite, l’épuisement des terres et les attaques de pucerons vont précipiter la faillite du marquis. Il va bien essayer de produire des céréales, de la garance, des vers à soie, des chardons sans réel rendement.

1845 est le début du démantèlement du domaine de la famille Forbin de Janson. La fabrique fut lotie et donna naissance au hameau actuel.

8. La Chapelle St Marc

L’édifice date du XVIIème siècle mais il a été remanié à plusieurs reprises (clocheton-mur à volutes).

Deux énormes mûriers gardent la façade ouest. De la porte ajourée, on peut apercevoir un autel polychrome et quelques statues.

9. Le Château de Reine Laure

La résidence des seigneurs de Villelaure fut à l’origine une simple bastide dont la construction se situe vraisemblablement dans les années qui suivirent le repeuplement du village en 1512. Une première série d’agrandissements réalisée avant 1563 donna à l’édifice des dimensions plus importantes : le propriétaire Melchior Forbin entreprit de faire de cette demeure encore modeste un véritable château, inspiré du château de la Tour-d’Aigues. Ajout d’une fontaine et d’un pigeonnier peu après. Les successeurs abandonnèrent l’édifice à des fermiers qui le transformèrent en granges et en étables. Le vieux logis est remis en état après un incendie au XVIème siècle par les troupes vaudoises venues en représailles, le seigneur Gaspard de Forbin transforme et agrandit alors le bâtiment en 1560. A ce jour c’est une propriété privée.

RANDO :

Profitez d'une randonnée au départ de Villelaure. En savoir + (11.3 km - 3h30)

Période d'ouverture


Tarifs


Accès libre.

Environnements :
Centre village, Rivière à -5 km, Lac ou plan d'eau à -5 km, Vue montagne, Vue sur le vignoble,

Périmètre géographique:
Villelaure,

Laissez nous un petit commentaire

Commandez vos brochures

Découvrez nos éditions du Luberon côté sud pour préparer vos week-end et vacances : guide touristique, hébergement, randonnées, agenda...

Commandez

Newsletter

Bons plans, dernière minute, agenda, événement, vidéo, abonnez-vous à notre Super newsletter !

S'inscrire