Les sites Vaudois du Luberon | Les Vaudois aux alentours

Article publié le 20/02/2018 - Mis à jour le 22/02/2018 -

L’histoire des Vaudois a marqué l’ensemble du Luberon tant le côté Sud que le côté Nord. Partez sur leurs pas et découvrez des sites et villages qui méritent le détour.


Expériences et découvertes des sites Vaudois du Luberon

Les sites Vaudois (en dehors du Luberon Côté Sud)

Ils sont nombreux au cœur du sud Luberon mais aussi sur le reste du territoire. Nous vous présentons ici l’ensemble des lieux variés à découvrir pour vous imprégner de leur histoire.

Partez à la conquête des forts, des châteaux, des villages pittoresques… qui vous permettront de vous imprégner de ces lieux.

La Roque-d’Anthéron

La Roque-d’Anthéron était un village vaudois. En effet, il renait en avril 1513 grâce à Jean de Forbin, seigneur du lieu qui signe un acte d'habitation avec plusieurs familles. La partie orientale du centre-ville constitue le quartier vaudois. De nombreux habitants vaudois de Cabrières-d’Aigues sont venus s’installer dans ce village.

Mérindol

Mérindol était la capitale vaudoise du Luberon. Ce village était un bourg important à cette époque. Le musée de la Muse et son air de découverte en retrace l’histoire ainsi que les ruines du château en haut du village.

Rue des Vaudois

Air de la Muse

La Muse

Temple de Mérindol

Stèle du temple de Mérindol

Lourmarin

Village classé parmi "Les plus beaux villages de France", fut habité par de nombreux vaudois à partir de la deuxième moitié du XVe s. On peut y découvrir le temple et sa stèle et visiter le château qui a un lien historique avec cette thématique.

Le temple de Lourmarin

Le Château autrefois

Le Château aujourd'hui

Buoux et son fort

Au XVIe siècle, les guerres de religion redonnent de l’intérêt aux fortifications de la région, tout d’abord avec les Vaudois qui créent des désordres entre 1533 et 1540. Puis avec les guerres de religion avec un long chassé-croisé entre protestants et catholiques va suivre par la suite. En savoir plus sur Buoux et son fort.

Oppède-Le-Vieux

Au sommet d’Oppède-Le-Vieux, on peut observer les ruines du château. Celui-ci appartenait au Baron Meynier d’Oppède, président du Parlement de Provence.  Il fut à la tête des expéditions de la semaine de  massacre des Vaudois en avril 1545 suite à l’arrêt de Merindol en 1540.

Cabrières d’Avignon

Cabrières d’Avignon était un village anciennement fortifié situé sur le flanc sud des Monts de Vaucluse. Lors des persécutions de 1545, des Vaudois vinrent se réfugier.

Murs, Lacoste, Gordes, Goult, Joucas,… font aussi partie des localités, de part et d'autres du Luberon colonisaient par les Vaudois.

Cette liste n’est pas exhaustive mais vous permet d’avoir un aperçu des sites et villages principaux.


Pour information : le château d’Oppède le Vieux et de Cabrières d’Avignon ne se visitent pas.


Commandez le guide du Luberon

Découvrez notre guide touristique et hébergement du Luberon Côté Sud pour préparer vos week-end et vacances...

Commandez

Newsletter

Bons plans, dernière minute, agenda, événement, vidéo, abonnez-vous à notre Super newsletter !

S'inscrire