Câliner des arbres en Luberon, la sylvothérapie pour les nuls

Article mis à jour le 05/11/2019 - écrit par Dorine | Insolite

Comment faire un câlin à un arbre peut-il nous aider à aller mieux ? Zoom sur la sylvothérapie avec quelques conseils pour bien pratiquer cette discipline dans les forêts du Luberon. Immersion nature pour combattre le stress et rencontrer des arbres vraiment extraordinaires.


Si, par un dimanche ensoleillé, l'envie vous prend d'aller vous promener dans les forêts du Luberon, vous aurez peut-être l'occasion de surprendre des randonneurs en pleine communion avec la nature... Un homme enlaçant un olivier, une femme adossée à un chêne, un véritable bain de forêt qui aurait bien des vertus, mais qui serait aussi dangereux. Alors, pour ou contre les câlins avec les arbres du Luberon ? Voici quelques conseils avant de sauter le pas et vous mettre à la sylvothérapie. 

Pourquoi faire des câlins aux arbres ? 


Mais pourquoi diable chercher le contact physique avec un arbre ? Et bien, ce n'est pas que l'arbre en fait. C'est plutôt la forêt que l'on essaie d'embrasser, son air si pur que l'on tente de capturer et de garder pour soi le plus longtemps possible. Se reconnecter à la nature, identifier les textures, les odeurs, les couleurs. Afin de mobiliser ses sens au maximum, rien ne vaut le gâté, comme on dit si bien en Provence.

Un câlin à un arbre comme nouvelle expérience et se reconnecter à la nature.

S'accorder ces quelques minutes de tendresse avec la nature aideraient aussi à :

  • Gérer le stress nerveux tout en douceur
  • Prendre soin de soi d'une manière 100% naturelle
  • Réapprendre à  "recevoir et sentir" plutôt que  "prendre et savoir". 

 

Gare aux rapports non-protégés ! 

Oui, c'est un peu tendancieux mais c'est vrai : câliner les arbres peut être dangereux !

Ne vous jetez pas à corps perdu sur n'importe quel tronc venu. Selon un dossier de Sciences et Avenir, ces embrassades nature pourraient provoquer des démangeaisons, des piqûres d’insectes, des maladies de peau voire même un choc allergique mortel. Car oui, certains arbres sont tout simplement toxiques pour l'homme. 


Voici quelques règles de sylvothérapie si vous souhaitez éviter tout désagrément :  

  • Profitez de l'automne et de l'hiver pour câliner les arbres ! Il y aura déjà moins d'insectes et donc moins de risques de se faire piquer.
  • Portez des vêtements protecteurs. On évite ainsi les échardes et les tiques.
  • Regardez bien avant d'enlacer ! Pensez surtout à vérifier s'il n'y a pas de chenille, trop de toiles d’araignées ou autre.

Quel arbre câliner en Luberon ? 


Forcément, dans le Luberon, nous ne saurions que trop bien vous conseiller de vous rapprocher de l'olivier. Cet arbre très présent dans notre beau département reste toujours vert. Son tronc noueux et tortueux fascine autant qu'il est agréable à enlacer. En Luberon, certains oliviers vivent encore plus longtemps que les chênes. En Provence on dit qu’à 100 ans, un olivier est un jeune homme". Ses fruits, les olives, sont consommés dans de nombreuses cuisines de par le monde. Ses feuilles ont des propriétés médicinales aidant à combattre l’hypertension. Enfin, c'est aussi un symbole de Paix et de Sagesse qui pourra vous inspirer lors de votre étreinte. 


Un autre prétendant intéressant en Luberon est le chêne, sûrement le plus robuste des arbres de Provence ! Il peut atteindre 40 mètres de haut et arbore fièrement ses petits glands. Les druides celtes le considéraient comme un être magique, symbole de force, pouvoir et longévité. 

Où pratiquer la sylvothérapie en Provence ? 


Avec 400 ans au compteur, l'équipe du Luberon Côté Sud ne pouvait passer à côté du chêne de Grambois. C'est lui que vous voyez en photo depuis le début de cet article. Vous pouvez le retrouver un peu caché dans le village de Grambois, près du boulodrome. C'est un incontournable du Luberon. Que ce soit pour le câliner ou simplement l'admirer. Ses dimensions laissent sans voix : 16 mètres de haut. Il a d'ailleurs été sélectionné comme plus bel arbre de la région Provence-Alpes-Côtes d'Azur et concours actuellement au plan national avec 17 autres arbres incroyables. Vous avez d'ailleurs jusqu'au 2 décembre pour voter pour l'arbre de l'année !

Profitez du joyau de la Foret de cèdres de Bonnieux pour tenter l'expérience ! Cet espace naturel remarquable permet une jolie randonnée de 30 minutes (1,5 km) accessible à tous. Vous y trouverez 5 aires d'interprétation qui permettent de découvrir la vie de la forêt et ses arbres remarquable. 


Le jolie village de Villelaure propose aussi un sentier botanique nature qui unie paysage grandiose sur le Luberon et rencontre d'un cèdre bicentenaire qui ne peut laisser indifférent. 


Alors, qui se laisse tenter par cette câlinothérapie ?


Commandez le guide du Luberon

Découvrez notre guide touristique et hébergement du Luberon Côté Sud pour préparer vos week-end et vacances...

Commandez

Newsletter

Bons plans, dernière minute, agenda, événement, vidéo, abonnez-vous à notre Super newsletter !

S'inscrire