Le monde fascinant des abeilles

Article publié le 24/07/2018 - Mis à jour le 27/07/2018 - écrit par Sylvie

Retour sur une sortie à Beaumont-de-Pertuis lors d'une matinée surprenante : la découverte d'un rucher. Patrick, apiculteur nous ouvre ses portes sur ce monde merveilleux.


Le monde fascinant des abeilles

Le Rucher principal est situé à Beaumont de pertuis.
Une centaine de ruches sont réparties sur les communes de Beaumont, Jouques et Peyrolles.

L'Abeille

Les abeilles sont sourdes mais elles perçoivent les vibrations, les mouvements.
Elles ont une bonne vue grâce à leurs cinq yeux (l'abeille perçoit bien les couleurs sauf le rouge, qui est vue comme du gris) et des antennes essentielles, leur permettant de capter les odeurs, les goûts, la température et une fonction tactile.

Une abeille seule ne vit pas, elle vit en groupe.
Elles ont une intelligence collective, qui s’harmonise grâce à la colonie sous la direction de la reine, tout fonctionne collectivement en parfaite symbiose.
Elle fascine l’homme par cette organisation si parfaite.
La communication chez les abeilles est très élaborée et fait l'objet de nombreuses études. 

La Ruche

Elle abrite entre 60 et 80 000 abeilles, ce nombre peut aller jusqu’à 100 000 individus dans une grande ruche !
95% de sa population sont des ouvrières femelles, dont une qui se distingue, la reine et quelques milliers de mâles.

Les ouvrières 

Elles ont différentes tâches en fonction de leurs âges.

Quand une abeille naît elle va devenir nettoyeuse et commence par nettoyer sa cellule.

Le 3ème jour, la larve sera sevrée à la gelée royale et va être nourrie à la gelée nourricière (constituée de miel et pollen).
Le fait d’arrêter la gelée royale, va empêcher les organes génitaux des femelles de se développer.

A partir du 4-5ème jour, des glandes vont se développer chez les ouvrières qui leur permettront de fabriquer de la gelée royale (Lait maternel) cela va nourrir les larves.

Au bout du 9ème jour, une autre glande se développe, la glande cirière qui produit de la cire, l’abeille construit avec les différents rayons de la colonie.

Les 3 premières semaines de sa vie elle reste dans la ruche, après le 20ème jour les ouvrières sortent de la ruche pour butiner, elle vont apporter du miel en prenant le nectar de la fleur, du pollen, et de l’eau (Une ruche consomme environ 10 litres d’eau par an) pour rééquilibrer la température de la ruche.

À l’intérieur, été comme hiver il fait 35°c
L’été elles ramènent de l’eau, tapisse la colonie de petites gouttelettes et en s’évaporant elles font tomber la température.

L'hiver elles se regroupent et par le battement de leurs ailes, elles maintiennent la température à 35°c.

L'ouvrière butine toute sa vie et meurt d’épuisement. L’été elle vit 6 semaines et en hiver il y a moins de ressources, elles puisent dans les stocks à l’intérieur et s’épuise moins, et les larves ont été nourries avec plus de matières grasses, la colonie va passer l’hiver avec des abeilles différentes qui vivent 6 mois.

La reine  

Chaque colonie a une reine qui vit entre 5-6 ans, aujourd'hui autour de 3 ans par rapport à l’environnement, le climat...
La reine est nourrie toute sa vie à la gelée royale.

La colonie décide de changer la reine quand elles estiment être un danger pour eux, quand la reine faiblit de vieillesse, de maladie ou par ce qu'elle pond moins. Dans les cellules, les abeilles vont construire des cellules royales où les larves sont nourries à la gelée royale les 10 premiers jours de leur vie.
Quand la première reine nait, elle tue ses petites soeurs qui sont encore des larves.

Elle va ensuite se faire féconder, pendant 4 jours, elle fait des vols nuptiaux à l’extérieur ou elle retrouve des congrégations de mâles (qu’on appelle des faux bourdons).

Tout le sperme qu’elle a accumulée va être stocké dans une glande appelée la spermathèque, il peut être conservé plusieurs années.

Une fois qu’elle a suffisamment été fécondée, elle reste dans la ruche et n’en ressort plus et se met à pondre.

Elle peut pondre jusqu'à 3000 oeufs par jour, (ce qui correspond à son poids !).
Elle pond au mois de mars et diminue à partir d'aout/septembre.

Les mâles 

Au printemps quand la colonie sort de l’hiver, qu’il y a de ressources à l’extérieur, la colonie se développe, la reine va se mettre à pondre, février/mars, la colonie augmente.

Quand il y a une nouvelle reine, la colonie va se mettre à élever des mâles, qui sont présent dans les ruches du printemps jusqu’à l'automne, car les colonies ont besoin de mâles pour féconder les reines.

À partir de septembre les mâles sont rejetés des colonies et meurent à l’extérieur.
Quand la colonie a besoin de mâles, la reine pond un oeuf mais ne le féconde pas, c’est un oeuf qui n’a pas été fécondé.
Le mâle n’a pas de dard et ne pique pas.

Les différents produits qu'utilisent / produisent les abeilles ? 

Le miel

Le miel est la partie énergétique, cherché dans les fleurs prenant du nectar avec leur langue qu’elle ingère par la suite et l'amène à la colonie. Des magasinières qui ne sont pas encore sorties de la ruche, vont réceptionner ce nectar par du bouche à bouche et elles le stockent dans les alvéoles.

C'est du sucre pur.

On peut même recouvrir un morceau de viande de miel, permettant de le conserver. Comme le sel, le miel à un effet conservateur.

En Europe, les fermes qui avaient des ruches, les paysans s'en servaient pour conserver et sucrer les aliments.

Le pollen

C’est la protéine pour la colonie, en même temps qu’elle prend le nectar sur la fleur, elle se charge de pollen grâce à ses poils à l’arrière de ses pattes. Les magasinières le stocke ensuite dans les cellules.

La Propolis

C’est une résine récoltée par les abeilles sur les bourgeons de certains arbres. Ramenée à l’intérieur de la ruche elle sert à tapisser l’ensemble de la ruche. C’est un puissant anti bactérien.

La propolis était utilisée dès l’antiquité, par les armées, les légionnaires romains avaient toujours de la propolis sur eux pour désinfecter leurs plaies.

La cire

Elle est sécrétée par l'abeille qui dispose de glandes cirières, situées entre les segments de son abdomen.
Elle sert notamment à refermer les alvéoles une fois remplies de miel.

Pour enlever le dard, il faut prendre une lame plate (comme un couteau) et pas une pince à épiler. Car la glande de venin est accrochée au dard, si l'on pince avec le doigt, on éclate cette glande qui va libérer le venin dans le corps.

Remerciements à Patrick Faver pour son accueil et de nous avoir apporté ces riches explications et cette présentation du rucher.

Une découverte incroyable ! 

Prochaine date : Jeudi 23 août 

Pour retrouver toutes les photos de la sortie, c'est ici !

Contact & informations

Le monde fascinant des abeilles
Au rucher Saint Gervais
Quartier Saint Gervais
84120 Beaumont-de-Pertuis
Site Internet : www.leruchersaintgervais.fr
Téléphone : 04 90 77 28 37
Email : benjamin@luberoncotesud.com


Commandez le guide du Luberon

Découvrez notre guide touristique et hébergement du Luberon Côté Sud pour préparer vos week-end et vacances...

Commandez

Newsletter

Bons plans, dernière minute, agenda, événement, vidéo, abonnez-vous à notre Super newsletter !

S'inscrire